Mario Beaulieu : taillé dans le Bloc

ANNIE MATHIEU | LE SOLEIL | 23 AOÛT 2014

 

Mario Beaulieu est l'homme qu'il faut pour relancer le Bloc québécois. Il en est convaincu. De la même façon que le nouveau chef est persuadé que sa formation fera élire 20 députés aux élections de 2015, «peut-être même 40».

«On a un an pour le faire. Un an, c'est très long en politique», fait valoir le bloquiste dans un entretien accordé mercredi au Soleil alors qu'il était de passage dans la Capitale-Nationale. De toute façon, pour l'ancien président de la Société Saint-Jean-Baptiste, le prochain scrutin fédéral n'est qu'une étape si jamais il n'atteint pas ses objectifs.

«Quelqu'un qui milite pour l'égalité homme-femme n'arrêtera pas de se battre s'il perd une bataille», illustre-t-il avant de citer Alain Stanké. «Combattre pour une cause juste, ce n'est pas déjà une victoire en soi?» philosophe le politicien qui revenait tout juste de Jonquière, où il s'était rendu pour discuter avec le député Claude Patry. Ce dernier disait réfléchir à son avenir au sein de la formation politique à la suite du départ fracassant de Jean-François Fortin la semaine précédente.

Après avoir éteint ce feu, en voilà un nouveau qui s'allume. Au milieu de l'entrevue, il s'excuse et consulte son téléphone. L'ex-premier ministre Lucien Bouchard vient de lui faire un croc-en-jambe en affirmant que le Bloc dilue la force des Québécois à Ottawa. «Dans le fond, c'est la suite logique des choses», lâche-t-il après un moment de réflexion. Il demeure très calme, se permet même une blague ou deux, puis reprend la discussion.

Lire la suite...